Ma soeur m'avait demandé de lui coudre une chemise façon Kooples quand elle avait vu la mienne sur ce blog. Trouver le Liberty qui lui faisait de l'oeil n'a pas été une mince affaire, il était en rupture un peu partout mais elle a fini par mettre la main dessus. Quant à moi, après avoir traîné, repoussé, retardé, il a bien fallu que je m'y mette... que ne ferait-on pas pour sa soeurette?
Si j'ai tellement tardé, ce n'est pas tellement que la tâche était déplaisante, au contraire, mais c'est un très long travail que de réaliser cette chemise, très long travail qui est surtout très minutieux. Or, lorsque je couds pour autrui, je stresse beaucoup plus que quand c'est pour moi, je suis un peu pétrifiée à l'idée de tout rater. Finalement, tout s'est bien passé, j'ai pris mon temps et la chemise plaît à sa propriétaire.

              Lisa1 Lisa2
              lisa3 lisa4
Chemisier en Liberty Mitsy gris de La Droguerie, passepoil maison (bigre que c'est long de préparer son passepoil) et boutons en nacre jaune fruits d'une très longue recherche, La Maison de la machine à coudre à Grenoble. Pour les mettre en valeur, j'ai choisi de faire les boutonnières en jaune également.
Pour le patron, c'est toujours le même, celui de la chemise S du dernier Stylish Dress Book otona4, acheté chez Pomadour, comme toujours, en lien en bas à droite, largement modifié: les manches sont allongées, j'ai rajouté une patte de boutonnage, allongé le pied de col qui est beaucoup trop court, un peu rallongé le corps du chemisier, mis du passepoil de partout et remplacé les fronces du dos par un pli creux (on est bien d'accord, les fronces dans le dos, ce n'est pas possible).
Ça m'a fait bizarre de coudre ce chemisier dans ce tissu car c'est celui que je voulais quand j'ai fait la mienne. Réaliser celle de ma soeur n'a fait que me conforter dans mon choix.

              lisa5 lisa6
              lisa7 lisa8
La voici portée par la demoiselle qui a bravé le froid dans le jardin pour que sa soeur puisse avoir des photos potables malgré un temps hivernal sinistre.

Je parle de dévouement dans le titre et je joue un peu les Cosette mais en fait, connaissant le degré très élevé d'exigence de ma soeur, je suis hyper flattée qu'elle me demande de lui coudre des vêtements. D'ailleurs, elle a eu une robe en Liberty Phoebe l'été dernier, j'attends toujours les photos, n'est-ce pas Lisa?
Et sinon, si vous avez bien lu le titre, vous avez remarqué le #1 non?

                                          Bonne semaine!