Je ne sais pas pour vous, mais finalement, l'été c'est aussi le moment où je prends du temps (parce que j'en ai à revendre, ça aide) pour les trucs de filles.

Je teste des coiffures plus ou moins réussies -c'est un peu le cas toute l'année d'ailleurs, faut voir la tête de mes collègues certains jours où je devine dans leurs yeux que j'ai été un peu trop joueuse. Je furète sur le net pour débusquer des tutos faciles, parce que je ne suis pas douée. Je me surprends à rêver devant un Tumblr consacré aux chignons exclusivement. D'ailleurs, si vous connaissez des tutos de tresses, de chignons ou autres coiffures de fifilles, je suis preneuse!

Je change de vernis à ongle tout le temps et je cherche LA couleur de mes rêves au Monoprix (Big Apple Red de OPI cette année je crois mais je change tous les étés). Je me fais des réflexions hyper profondes du genre : "les vernis Essie sont bien chers pour la tenue qu'ils offrent" ou "le vernis rose fluo, quand on est bien bronzée ça fait vraiment cagole". Hum, oui, c'est les vacances, j'ai mis le cerveau en mode économie d'énergie ;-)

Je cherche à assortir mon maillot de bain à mon oreiller de plage ou à mon paréo... Je fais mes albums photos en retard (Sardaigne et Canada, j'ai hâte de les recevoir à présent). Je me promène sur le net et je voyage avec certains blogs étrangers -et j'en profite pour tenter de parfaire mon anglais, c'est toujours plus motivant que la méthode assimil! Je regarde les collections de vêtement chez APC, Soeur, Sessùn etc et me dis qu'il faut vraiment que je me remette à coudre si je veux posséder de telles tenues sans être obligée de faire un casse. Je rêve déjà de mes prochains voyages et certains posts me donnent de furieuses envies: Finlande, San Francisco (même si pour cette dernière je n'ai pas tellement besoin d'inspiration... je VEUX y aller!), Napoli... et tant d'autres.

Heureusement, pour sauver mon cerveau du naufrage, je lis beaucoup et je passe du temps avec de chouettes filles et leurs familles!


*Vous avez vu, je ne mens pas, je ne lis même pas un magazine féminin!*