Dernières images des vacances andalouses, avant que les prochaines n'arrivent. Il faudra d'ailleurs que je me mette rapidement à la réalisation de l'album, pendant que tout est encore frais dans ma tête.

          DSC_4481
              DSC_4494 SV109421
          DSC_4522
          DSC_4505
          SV109415
          SV109422
          SV109419
La Médina Al-Zahara (j'adore les sites archéologiques), au milieu des oliviers et Cordoue avec la fameuse Mezquita à l'architecture étonnante. J'ai adoré Cordoue, l'ambiance y était festive, les rues blanchies à la chaux de la Juderia sont charmantes; c'est la ville que j'ai préférée en Andalousie. Pourtant, nous y sommes arrivées en pleine fête du 1er mai, se diriger et trouver l'hôtel a été épique mais le monsieur de l'hôtel "San Francisco" était très accueillant et parlait italien, ce qui est fort appréciable quand on ne possède aucun rudiment d'espagnol mais que les notions fondamentales de sa LV2 ne sont pas trop lointaines. Les Cordouans dansaient la sévillane dans les rues, des plus petits aux plus âgés, les patios fleuris étaient ouverts pour notre plus grand plaisir.

         DSC_4608
               DSC_4648 DSC_4638
         DSC_4729
         P5030084
         DSC_4807
L'Alhambra, "la rouge" en arabe, à Grenade. Toutes les photos de mon disque dur et tous les mots que je connais ne suffraient pas à restituer la splendeur de cette forteresse. Le raffinement maure y est magnifié à l'extrême. Je n'ai qu'une chose à vous dire: je vous souhaite sincèrement de pouvoir y aller un jour dans votre vie.  C'est extraordinaire. Elle abrite une collection incroyable d'azulejos (les céramiques colorées) pour lesquels je me suis découvert une véritable passion mais la plupart de mes photos sont floues...

      DSC_4820
        DSC_4824 DSC_4825
        DSC_4832 SV109472
     SV109463
Les orangers dans le cloître du monastère de San Jeronimo à Grenade. C'est à peu près l'équivalent de nos platanes, il y en a absolument partout. Je n'ose imaginer le parfum qui doit flotter dans les rues quand ils sont tous en fleur... Les quartiers de l'Albaicin et du Sacromonte à Grenade où il fait bon se promener en étant bien chaussé car les pavés peuvent être cruels pour nos pieds.